QUAND ZINEDINE, VERONIQUE !

BLABLA

Le journalisme se meurt. Si, si. Tout se perd. En moins de cinquante ans, on est passé d’Albert Londres à David Pujadas. Sans que la faute des journalistes. Non, non. Le monde est juste devenu chiant. Il ne se passe plus rien, de nos jours. Nada, que dalle, la bérézina. Ah la Bérézina, ça c’était du vrai sujet de 20 heures ! Avec Napoléon en invité du JT, ça aurait de la gueule, bordel ! Non, au lieu de ça, on a droit qu’à des conflitoïdes bizardesques dans des pays imprononçables. Dîtes ce que vous voulez, le Rwanda, le Darfour, la Serbie, franchement, ça fait pas rêver.

Que voulez-vous qu’on fasse de ces guerrounettes étrangesques au possible ? Des fois, ce sont les habitants d’un même pays qui se battent entre eux, les cons. Inutile d’essayer d’expliquer aux gens un tel foutoir, ils s’en fichent. Imaginez le Texan qui allume la télé, qui voit des troupes russes en Géorgie, et qui flippe sa mère devant un retour de la guerre froide. Deux minutes plus tard, il a compris qu’on parlait pas de l’Etat américain, mais du machin européen vachement loin, là. Vous fatiguez pas, le type a déjà zappé pour mater la fin de Pop Idol. Et il a bien raison. Non mais l’Abkhazie, sérieux, c’est quoi ce nom ?

Devant ce terrible problème, les journalistes ont tout essayé. Tout. Depuis des années, Jean-Pierre Pernault parcourt la France héroïquement à la recherche de sujets de reportage toujours plus improbables. Hélas, ils commencent à manquer. D’autres chaînes de télé créent leurs propres stars. En vain. Mickaël Vendetta pour remplacer Louis XIV, qui y croit vraiment? Bref, tout le monde désespérait grave, avant de découvrir la solution : parler de FOOT tout le temps. Aussitôt dit, aussitôt fait. Rigolez pas, c’est avec ce genre de logique que Zidane est devenu le Français le plus connu au monde devant Napoléon, Victor Hugo et ta mère.

article4mai1

Et nous remercions Maximilien Robespierre pour cette formidable émission. La semaine prochaine, nous recevrons Georges Danton, du moins s'il est toujours vivant...


Si vous vous êtes toujours demandé pourquoi on avait autant de football partout, maintenant vous savez. C’est vraiment plus simple que la politique, un match de foot. Sérieux, si les Israëliens et les Palestiniens s’affrontaient avec un ballon plutôt qu’avec des balles, ils feraient beaucoup moins chier le monde. Même la Corée du Nord joue au football. Même la Micronésie a sa propre équipe. Mais si, l’île du Pacifique, bande d’ignares. Le foot est magique. La FIFA a aujourd’hui plus d’adhérents que l’ONU. Une seule ombre au tableau, les joueurs. Oui, le football, ce serait vraiment mieux sans les footballeurs.

L’emmerde avec eux, c’est leurs deux points communs avec les hommes politiques : ils disent beaucoup de conneries –mais sans le faire exprès, eux-, et ils trompent toujours leurs femmes. Tous. Ronaldo, John Terry, Ashley Cole, Dominique Strauss-Kahn, tous, je vous dis. Comportement bizarre d’ailleurs, parce qu’ils ont tous des épouses superbes. Mais non, question d’honneur, il faut y passer. Quitte à payer une prostituée mineure pour pouvoir le faire. Le souci, c’est qu’à force, on tombe fatalement dans le théorème de Klose. Qui tient son nom de l’attaquant du Bayern et de la Mannschaft Miroslav Klose.

D’origine croate, Klose est un joueur allemand qui faisait le bonheur du Werder de Brême il y a quelques années. Aussi celui de sa femme, visiblement, qui attendait un enfant. Oui mais voilà, quand Klose Jr est né, il était noir. Et ressemblait à s’y méprendre au Camerounais Patrick Owomyela, coéquipier de Klose au Werder. Fin de l’histoire d’amour avec le fille et le club pour Klose, qui s’en est allé jouer pour le Bayern de Munich. Donnant par le même coup un cas pratique fréquent dans le milieu du foot, le théorème de Klose donc.

HBiuthIM_483e75b111e0_Pxgen_r_311xA

A la décharge de Frau Klose, la conception du goût vestimentaire de son mari est tout à fait particulière...


Le théorème de Klose est en fait plus un syllogisme, mais syllogisme, ça sonne moins bien. Il découle des trois affirmations suivantes :

N°1 : Les joueurs de football ont toujours de très belles épouses.

N°2 : Ils veulent malgré tout avoir des aventures extraconjugales avec d’autres belles femmes.

Conséquence : Ils finissent donc fatalement par tomber sur la femme d’un autre joueur.

Le théorème de Klose ne dépendant pas du niveau du joueur, la mésaventure arrivée à Miroslav peut tomber sur n’importe quel joueur, Zinedine Zidane comme Branko Boskovic. Tiens, revoilà Zidane.

 

Zizou a une très belle femme, qu’il a en plus rencontrée avant de devenir célèbre, lorsqu’il était encore tricard à Cannes. Lorsqu’il jouait à la Juventus de Turin, son épouse aurait suscité les convoitises de l’ignoble Filippo Inzaghi, attaquant du club à l’époque. Lequel aurait alors eu des rapports peu clairs –ou au contraire trop clairs- avec Mme Zidane. « Pippo » ou pas, cette histoire serait revenue aux oreilles de Materazzi. Qui en aurait profité pour lancer à notre idole la diatribe suivante : « Si je veux ton maillot, j’irai le demander à Inzaghi ». Coup de tête de Zizou, coup sur la tête pour les Bleus, et les Macaronis sont champions du monde.

Rien ne dit que cette histoire est vraie. Mais elle est en tout cas bien plus probable que l’hypothétique insulte sur la sœur de Zinedine. Déjà, on ne sait même pas si elle est jolie. Si, c’est important, cf la première affirmation du théorème de Klose. En plus, difficile de comprendre pourquoi Zidane ne l’aurait pas dit. Moi, je ne me prive jamais de narrer la fois où j’ai sauvé ma sœur d’une quinzaine de Péruviens moustachus aux intentions perverses. A l’inverse, dire à la France entière que l’on est cocu, devant Laurence Ferrari, là, c’est déjà plus la honte. Elle se tient pas trop mal ma version, hein ?

zizou

Et là, il m'a dit qu'Elvis Presley voudrait jamais chante avec moi parce qu'il était mort... Vous comprenez, j'ai perdu mes moyens...


Bref, comme pour Jacqui, les médias se sont lancés tête baissée sur l’os qu’on leur a jeté. Bon, on s’en fout un peu de la vie de Zidane, du coup, c’est pas grave. Certes, mais imaginez ce que cela pourrait être pour des choses plus importantes. Le 11 septembre, la guerre en Irak, le taux de chômage. En 1799, Napoléon a transformé sa désastreuse campagne égyptienne en succès total, grâce à une comm’ de taré. Un peu plus récemment, en 1938, Orson Welles a fait croire à des millions d’Américains à une attaque de Martiens. Rien qu’en lisant la Guerre des Mondes à la radio.

Bon, plus important, un petit conseil pour les mecs qui veulent garder sa copine. Dîtes partout qu’elle ne sait pas cuisiner les pâtes, ça éloignera les Italiens. Faîtes gaffe en revanche, ça ne marche pas pour les Espagnols.

Sinon, la prochaine fois, si j’ai le temps, je vous expliquerai pourquoi, pour la plus grande majorité d’entre vous, vous avez déjà raté votre vie.

_zidane_20cigarette

De toute façon, l'important dans la vie, c'est de bien faire sa taffe, euh son taff pardon...